RSS

Archives de Catégorie: Publicité

J’ai craqué pour l’abonnement Premium de Deezer !

// Avant tout chose je tiens à préciser que j’écris cet article de mon plein gré et ne gagne rien (ou si peu) à faire cette promotion de deezer – un service d’écoute de musique à la demande en streaming permettant d’écouter les artistes, titres, albums favoris et de créer, échanger les playlists grâce à un catalogue de 15 millions de titres, issus de tous les genres musicaux – (merci Wiki) //

Pourquoi Deezer ? (et pourquoi pas !)

C’est une très bonne question à laquelle je ne peux vous répondre de manière rationnelle. En effet, j’ai souscrit à l’offre Premium sur un coup de tête sans véritablement y réfléchir. Il y a quelques mois j’étais plus fan de spotify (logiciel suédois de strealing musical basé sur une technologie peer-to-peer – (Wikipedia, si tu n’étais pas là…). Mais depuis la rentré je me suis mis de manière systématique à utiliser en 2 ou 3 jours les 5 heures d’écoutes offerte chaque mois par Deezer.

Je pense que c’est son intégration partielle sur Facebook qui m’a poussé à utiliser ce service plutôt qu’un autre (en plus de Spotify vous pouvez également écouter de la musique via MusicMe, Jiwa, Grooveshark, Beezic, Radionomy et tant d’autres …). En effet, à chaque fois que l’un de vos amis écoute de la musique sur Deezer, pour peu qu’il ai lié son compte avec son Facebook, vous voyez apparaitre l’ensemble des titres qu’il écoute sur votre Ticker (l’espèce de Télex où défile toutes les news en haut à droite).

Du coup, je suis peu à peu devenu accro … Et comme 5 heures c’est bien trop peu, j’ai fini par craquer (comme quoi la communication à répétition ça fini par payer) !

Michel T. sortant de nul part intervient alors : « Et le P2P, la liberté sur internet, toutes ces belles convictions on en fait quoi  ? »

 Euh… (là c’est le moment où je fais la tête du mauvaise élève qui n’a pas fait ses devoirs mais qui tiens tout de même à faire le fier devant la classe)

A vrai dire cela fait longtemps que je ne télécharge plus de musique de manière illégale et ce pour une raison toute simple. Non ce n’est pas parce que j’ai décidé d’être gentil et de laisser vivre en paix les maisons de disques ! Mais tout simplement parce que mon PC plante à peu près 2 fois par an. A cette occasion je perds à chaque fois l’ensemble de mes données et la musique ne fait pas exception (sauf celles que j’ai soigneusement sauvegardé sur un disque dur externe …).

Donc bon, je ne veux pas entrer dans le débat sans fin de c’est pas bien de télécharger ça tue l’artiste VS télécharger évite de faire vivre un intermédiaire parasite, les maisons de disques. A partir de là vous êtes grands et libre de vos choix, pour ma part j’ai fini par faire le mien (après quelques années de réticence vis à vis des offres payantes, serais-je devenu un adulte à mon insu ?).

Maintenant il ne me reste plus qu’à profiter !

Et oui, des heures et des heures d’écoutes m’attendent … Mais je suis de fait confronté à un nouveau problème (et de taille) : la flemme de faire des playlists à la fois variés et plaisantes ! C’est là où vous pouvez m’aider : quelle utilisation faites-vous de ce système de playlist ? Les faites vous vous même ? Peut-on se les échanger ? Etc. (toute reflexion sera bonne à prendre).

Je n’aime pas trop faire cela mais pour une fois je vous invite à participer, faites vous plaisir dans les commentaires ou sur Twitter #MonDeezerAmoi !

A bientôt mes p’tits loupiots =)

(clique sur l’image jeune impétueux)
Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le 6 juin 2012 dans Geek, High-tech, Publicité, Réseaux sociaux

 

Étiquettes : , , ,

La Disruption ça a du bon (et vous en consommez tous les jours …) !

DisrupKOI ?

Dans le domaine de la physique nucléaire, de la magnétohydrodynamique et de la physique des plasmas, et plus précisément dans les processus à l’œuvre dans les tokamaks en fonctionnement, on appelle disruption l’apparition brutale d’instabilités magnétohydrodynamiques dans la chambre de confinement. – Wikipedia, Disruption

Et bien nous voilà bien avancé … En fait je veux vous parler d’un concept inventé par Jean-Marie Dru (grosse pompe française dans le domaine de la publicité) que l’on pourrait rapprocher du concept de création de rupture. Cette méthode est notamment utilisée aux US par TBWA une grosse agence de com’ (top mondial) dirigée par le sieur Dru.

La disruption leur permet en fait de définir des stratégies de communication originales pour les clients ayant besoin de se repositionner en terme d’image (ou qui lance un nouveau produit, concept …).

Elle propose une manière différente de regarder les choses. Une sorte de déconstruction de nos a priori d’analyse. On regarde ce qu’on a au départ, vers quoi on veut ou on peut arriver, on y colle un nouveau prisme au milieu et on obtient la recette novatrice.

On veut un schéma !

Source BDDP & fils

Il s’agit donc vous l’avez compris d’un outil de changement et un agent de croissance : une méthodologie de travail et une philosophie de vie … Rien que ça (vous vous dites en ricanant devant l’écran de votre ordinateur) ? Et bien non, je dirai que c’est plus encore, mais je me refuse de m’avancer plus sur le sujet tant mon incompétence en la matière est grande … Par contre je peux vous donner des exemples de mises en applications !

Des exemples en veux-tu en voilà !

Là je vais pas me fouler, j’ai trouvé sur le site de l’agence de com’ BDDP & fils (c’est ceux qui ont fait la campagne de communication de F.Hollande  …) tout un tas d’exemples d’applications :

20 Minutes (nouveau positionnement: délivrer « L’essentiel de l’actualité »)

Fondation Abbé Pierre

Et tant d’autres …

Conclusion : lisez du Dru et devenez intelligent

Bon si faire de la pub un jour ça vous intéresse c’est quelque chose à connaitre et à maîtriser (va donc falloir faire un tour sur Amazon pour lire ce que notre cher Dru nous a pondu il y a quelques années).

Sinon même si vous en avez rien à fiche et que « votre dada c’est la compta » et bien vous pouvez au choix tout oublier instantanément et vous coucher aussi bête que vous l’êtes actuellement (si, si, vous l’êtes …) OU bien essayer de retrouver cette méthode derrière les spots de pubs que vous voyez quotidiennement.

En outre je suis sûr que ressortir tout cela lors d’un de vos nombreux dîner mondain vous fera paraitre un peu moins ignare que vous l’êtes. En attendant je vous laisse méditer la chose en vous laissant sur ce magnifique spot de pub réalisé par l’agence TBWA (c’est celle de Mister Dru) pour une fameuse marque Suédoise de Vodka …

A bientôt bande d’idiots !

 
1 commentaire

Publié par le 15 mai 2012 dans Marketing, Publicité