RSS

Confession d’un pirate anonyme…

11 Jan

Oui, pirate, vous avez bien lu, pirate informatique même… Mais qu’est ce que cela ?

De méchants bonhommes borgnes ou estropiers qui se tapissent dans l’ombre en attendant de voir passer leur proie… NON ! Ce n’est pas tout à fait cela, enfin pas du tout même. Allons donc à l’encontre des habituels clichés  et définissons le terme de pirate.

Bien qu’il n’y ai pas de définition officielle, on peut définir le terme de pirate informatique de différentes façons  :

Pirate informatique peut désigner :Logo Wikipedia

  • une personne qui fait de la contrefaçon d’œuvres numériques ;
  • un hacker, qui est un spécialiste dans la maîtrise de la sécurité informatique ;
  • un cracker qui est spécialisé dans le cassage des protections de sécurité des logiciels ;

Logo emule

Dans mon cas je ne pense n’avoir été aucune de ces trois type de personne et un peu des trois à la fois. Comme beaucoup de personnes de ma génération j’ai découvert au collège cet instrument qui pouvait à l’époque paraître magique qu’était eMule. Très vite je me suis passionné par ce logiciel de partage qui allait me permettre d’écouter la musique qui me plaisait, de voir les films que je ne pouvais aller voir au ciné et enfin de jouer aux jeux qui coûtait bien trop cher pour que je puisse tous les acquérir.

Vuze LogoDe fil en aiguille je me suis de plus en plus intéressé par ce qu’il se cachait derrière cette plateforme de partage et du fait de ma passion des jeux vidéos je suis très vite passé à un autre type de téléchargement plus qualitatif le P2P (ou Pair à pair en bon françois). Via la plateforme Azureus aujourd’hui devenu Vuze j’ai découvert une véritable communauté hiérarchisé et organisé comme peu de gens peuvent l’imaginer. J’étais alors au lycée et disposait de suffisamment de temps libre pour intégrer une des nombreuses board (équipe ou site) du Warez en tant que graphiste, uploadeur, modérateut puis super-modérateur (2ème poste le plus important au sein d’une telle organisation, peut-être comparé au second sur un bateau).

Parti PirateL’administrateur de cette board s’étant vu un jour inquiété par la justice j’ai du effacer toute les traces de mon passage sur ce navire. J’ai alors cherché à m’investir dans un nouveau milieu, celui très fermé des administrateurs des plus importantes board francophone. J’ai pris l’initiative de contacter les « admin » des 3 plus gros sites francophone de l’époque afin de créer un cercle fermé d’influence et de concertation du p2p français (et québécois, l’une des board étant géré depuis le Quebec, terre traditionnelement assez impliqué dans le monde de la piraterie informatique). J’ai alors fait la rencontre (virtuelle je ne les ai jamais rencontré physiquement) de 3 personnes qui étaient à la tête de sites énormes. Ils étaient véritablement passionés par ce qu’ils faisaient et bien souvent également inquiétés par la justice. Ce qui ne les empêchait pas de continuer à faire vivre leur passion et à essayer de maintenir en ligne leurs sites coûte que coûte.

Logo journal du pirateJ’ai été impressionné de la façon dont ces gens pouvait consacrer leur vie à une telle cause sans pour autant en tirer aucun bénéfice de type financier. Bien au coutraire, très souvent ces administrateurs investissaient leurs propres deniers afin de faire tourner de façon correct leurs sites web. Finalement le bac approchant à grand pas j’ai du  mettre de côté pour un temps cette passion faute de temps. Dès ma première année d’étude post-bac j’ai souhaité me réinvestir dans ce monde et ce par un nouvel axe, les médias. Je suis tombé un peu par hasard sur le Journal du Pirate dont j’ai intégré en tant que graphiste puis modérateur. Au sein de cette communauté j’ai été amené à rencontré à nouveau des acteurs importants du Warez, notamment certaines personnes du Partie Pirate (français) mais également des team de Release et des siteops.

Tout cela pour en arriver aujourd’hui où je ne suis plus engagé nul part en terme de piraterie faute de temps. Néanmoins je garde en moi cette flamme qui me pousse à suivre l’actu de cet univers notamment grâce à Korben et la Quadrature du Net. Bref le pirate qui sommeil en moi vous invite aujourd’hui à travers cet article à vous tenir informé afin que jamais nous ne perdions totalement la neutralité du net.Cette neutralité qui est : « un principe fondateur d’Internet qui exclut toute discrimination à l’égard de la source, de la destination ou du contenu de l’information transmise ».

Pour conclure je pense que l’ensemble de ces expériences a façonné quelque part la personne que je suis aujourd’hui. En effet le fait d’être ainsi impliqué dans ce milieu m’a poussé à développer des compétences qui aujourd’hui m’aide bien souvent à la fois dans mon quotidien mais également sur un plan professionnel. Mais de cela je vous parlerai une autre fois… Si vous êtes sage !

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 11 janvier 2012 dans High-tech

 

Une réponse à “Confession d’un pirate anonyme…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s