RSS

Le management à l’italienne ou la naïveté d’un jeune manager en puissance

07 Jan

Notre fidèle Wikipedia définit le management comme « l’ensemble des activités d’organisation et de gestion de l’entreprise et de son personnel ». Concentrons-nous si vous le voulez bien sur la gestion du personnel.

J’ai enfin cette année des cours qui me font rêver (ou presque) : le management pur et dur. La gestion des équipes, le travail comme association de compétences afin d’arriver à un objectif programmé.

« Le management, ça ne sert à rien de l’étudier à l’école ! C’est sur le terrain qu’on l’apprend ».

Faux !                       

Je ne serais pas aussi catégorique, mais c’est d’après moi une bonne approche pour se forger une première conception du management. Nous apprenons en cours à observer, à analyser les dysfonctionnements au sein d’une organisation. Puis, chercher des axes d’amélioration (et non des solutions !). N’allez pas croire que nous nous préparons au métier de consulting (je ne crois d’ailleurs pas à l’accès au poste de consultant en management à la sortie des études). C’est plutôt un moyen d’apprendre à faire preuve de recul.

Je suis en alternance cette année. Je travaille avec une équipe formidable mais qui rencontre des soucis en termes d’organisation et de cohésion. Mon défi personnel : faire changer l’état d’esprit de mon patron sur l’organisation de la structure de l’entreprise (composée de 5 personnes, c’est donc jouable, enfin je crois…). Face à moi : mon chef, un homme de conviction, bosseur comme pas deux. Bref, pas le genre de personne qu’il est facile de convaincre.

Challenge accepted !

Loin de moi l’idée d’une réorganisation de la structure.  Je souhaite toutefois  monter un projet ambitieux : mettre noir sur blanc les principaux dysfonctionnements que l’équipe rencontre. Trouver des possibilités d’amélioration. Monter un argumentaire béton et le vendre du mieux que je peux ! Une sorte de « masturbation intellectuelle » qui me fait rêver rien que d’y penser !

L'art de convaincre

Non farmi ridere !

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 7 janvier 2012 dans Professionnel

 

Une réponse à “Le management à l’italienne ou la naïveté d’un jeune manager en puissance

  1. Michel Tresseras

    8 janvier 2012 at 11:36

    Tu as encore beaucoup à apprendre jeune Padawan !
    Et qui a dit que les études en Management ne servaient à rien ?
    Il y en a bien qui font histoire de l’art…

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s